Incarnez un chat et venez le faire vivre dans la forêt sombre et mystérieuse de la Guerre des Clans !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ... ENCORE!

Aller en bas 
AuteurMessage
Danse Eternelle

Guerrier du Tonnerre
Je vais si vite
que tu me vois pas!

avatar

Féminin Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: ... ENCORE!   Jeu 7 Avr - 19:19

Eh bah oui, je vous fait chier avec mes histoire, encore et toujours! x)


-PAM-
Un ballon de volley plus en plein la tête, ça ne fait pas grande différence... A croire que je ne sert qu'à ça dans l'équipe. Vanessa qui lance la balle, Violaine qui lui remonte, et.... Vanessa qui smatche. Et moi dans tout ça, j'attend. J'attend quoi au juste? Peut être de jouer, accessoirement. Etant inscrite à l'UNSS, faisant partie -logiquement- d'une équipe, ayant mon maillot à mon nom, avec mon numéro, à ma taille, j'ai tout de même le droit d'espérer jouer. Enfin je pense.Mais mes coéqupières n'ont pas vraiment l'air du même avis. La cloche sonne... Me tirant enfin de ce jeu sans grand intêret pour moi. Le cours de mathématiques et celui de français qui suivent ont eux même plus d'intêret que mon activité d'entre midi et deux. Bien sûr, le lendemain, on doit remettre ça. Seulement, lorsque j'arrive au gymnase pour l'entraînement les équipes du jour sont déjà faites. Sans moi. Je vais vers Léane, la capitaine de mon « équipe »...

-Dit Léane, on peux tourner, pour que je puisse jouer?
Réponse très constructive de celle ci.
-Non, attend deux secondes, on fait un match filles contre garçons.
Super... Comme si j'étais pas une fille. C'est vrai, j'ai la voix qui mue et de la moustache qui commence à pousser, et des cheveux courts aussi, mais bien sûr... Alors... je m'adosse contre le mur, je met mon ipod dans mes oreilles, chanson déprime, bien sûr. Elle ne suffit pas vraiment à me consoler, mais elle me conforte dans ma déprime. Et, le match « filles contre garçons » étant terminé, j'espère jouer. Je ne devrais pas trop espérer non plus. En effet, même pas un regard vers moi, un match se remet en route...

Musique déprime encore plus fort dans mes oreilles. Les larmes me viennent. Seulement, je ne veux pas le laisser paraître. Ce serait signe de défaite, de faiblesse. Je ne veux pas la montrer justement, ma faiblesse. Je cache ma tête dans mes bras. Mais, il y a quelqu'un dans la salle qui me connaît bien. Bien plus que je ne le pense...
-Marion, qu'est-ce qui se passe,? t'a pas l'air heureuse.
Je lève le regard. Ho non pitié tout sauf ça. Je pourrais pas résister là.
-Rien.
-Allé, me fait pas ce jeu là. Je sais que quelque chose ne va pas.
Allé, c'est parti, je l'avais dit, je peux pas résister, si je dit un mot de plus, je vais me mettre à pleurer.
-Y'a rien...

Je m'en vais. Dehors. En prenant bien soin qu'il ne me suive pas. Il ne me suit pas. Enfin, c'est ce que je pense. Parce que j'ai à peine le temps de verser quelques larmes qu'il surgit de l'intérieur du gymnase pour arriver à ses fins: Savoir ce qui me tracasse.
-Marion... Tu voulais jouer c'est ça?
-Oui.
-Mais.. Tu peux jouer?
-Oui.
-Je veux dire, par rapport à ton genou?
-OUI!
-Ah... Et pourquoi tu ne joues pas?
-Demandez à Léane, Vanessa, ou bien Violaine...
-Mais...?
-Et puis de toute façon, elles on raisons, je joue comme une vraie merde, je fait n'importe quoi, je leur sert à rien. En plus elles sont 5 maintenant, avec Emma. Alors je leur suis plus d'aucune utilité.
-Dit pas n'importe quoi! Tu joues bien! Tu as juste moins d'entraînement qu'elles à cause de ton genou, c'est tout. Et puis, il vaux mieux quelqu'un qui essaye correctement que quelqu'un qui fait n'importe quoi sous prétexte de jouer... Comme les garçons.

Il me prend dans ses bras. Son odeur... Je n'ai jamais remarqué. La chaleur de son corps... Si réconfortante, si apaisante... Ce moment si parfait. Son souffle dans mon cou. J'aurais voulu que ça ne s'arrête jamais. Jamais. Jamais. Seulement, il s'écarte et me regarde, distant. Comme si il regrettait ce qu'il venait de faire... Il retourne dans le gymnase. Me laissant seule avec son odeur encore dans mon nez, bientôt chassée par l'odeur nauséabonde des bouches d'égout, sa chaleur bientôt chassée par le vent glacial, le souffle chaud dans mon chaud remplacé aussitôt pas les souffles glaciaux du vent. Et je me rend compte que mes doutes à propos de mes sentiments ne s'avèrent plus être des doutes. Ce n'est pas possible, ce n'est pas bien. Il à trente deux ans, j'en ai quatorze, il est marié, il a deux gamins... Et c'est mon entraîneur de volley. Pourquoi est-ce que je tombe toujours dans des situations si... compliquées....




Bien sûr, il n'est même pas envisageable que j'espère me tirer aussi vite de cette situation complètement loufoque, et je doit dire que je suis partagée entre un sentiment agréable et en même temps frustré. Et puis... Je suis dans la lune. Non mais n'allez pas non plus vous imaginer que j'ai pris une fusée pour aller tout là haut hein. Non. Je suis seulement tout le temps perdue dans mes pensées depuis ça. C'est... bizare. Je n'arrive pas à me mettre dans la tête que je n'ai pas le droit, ce n'est pas logique ce qui m'arrive. Pas bon, pas vrai, pas possible. Et puis.. J'ai tellement hâte d'aller au prochain entraînement de volley que je ne pense même plus. Je suis dans l'incapacité de faire quoi que ce soit. Mon cahier sous mon nez, la leçon de la veille grande ouverte, le cours de mathématiques m'endort plus qu'autre chose. Je regarde dans le vide. Cela fait à peine une demie heure qu'il ma prise dans ses bras, mais je suis déjà complètement atteinte. J'en viens même à adorer les vraies connes qui m'ont exlue de l'équipe. Grâce à elles je vient de me rendre compte que je ne suis pas normale. Que je suis une vraie folle qui est amoureuse de son entraîneur de volley. Que je suis une folle qui aime se faire du mal en pensant à lui. Que je suis une véritable folle qui aime que son entraîneur la prenne dans ses bras. Certains penseraient à un pédophile. Pas moi. Je ne peux pas penser à ça. Il m'est impossible de penser comme ça. Il est tellement adorable, clean, tellement pas... louche.
-MARION!
Oh mon dieu... Il m'a fait peur lui. Le prof de math. Assez petit, disons que je fais presque sa taille, à deux ou trois centimètres près, il a des grosses lunettes carrées, une grosse fossette au milieu du menton, il est un peu rembourré, mais sans plus. Il est pas vraiment laid, mais pas vraiement charmant non plus. Et puis, en temps normal, il est sympathique, il a toujours des bonnes blagues à sortir.
-Monsieur?
-Marion, viens faire l'exercice au tableau, cinquième édition!

Alors comme ça, ça faisait cinq fois qu'il me parlait sans que je l'entende...
-Ah... heu pardon monsieur, j'étais perdue.
-Perdue dans l'immensité de ta chaise? Mouais, t'aurais pu trouver plus convainquant! Et donne moi ton carnet de liaison au passage.

C'est ballot, c'est le seul jour où je l'ai pas... Comme preuve je lui sors tout de mon sac...
-Ok... bon reste à ta place, c'est bon...
Lance-t-il dcouragé... C'est bien la preuve que je ne pense à rien d'autre qu'à l'entraînement de volley. Finalement la journée se finit sans plus d'encombres. Lorsque je rentre chez moi, j'ai du mal à me concentrer sur mes devoirs. Je ne fais que des conneries. Vivement le lendemain.
….......................................................................................................................................................
Après avoir passé une nuit entière à rêver de n'importe quoi, (petits insectes chantant « il est beau, il est beau, il est beau le lavabo!)... Je suis contrainte de retourner au collège. Contrainte? Pas tellement contrainte finalement. J'en ai plutôt envie, d'aller au collège. Dès que j'arrive, je me met à guetter l'entraineur. J'ai quelque chose à lui remettre: Les tickets de tombola avec les sous. Un prétexte pour lui parler. Justement, il entre à l'accueil en même temps que moi. Le bonheur. Il me fait la bise. En temps normal, j'aurais été rétissente. Un prof qui vous fait la bise, louche non? Mais je suis tellement heureuse que je ne trouve pas ça louche du tout. Mais il faut repartir en cours. Je le regarde, mais il ne le voit pas. Les cours passent tellement lentement que j'en ai mal à la tête. Après le repas de midi, je vais au volley. Je n'arrive pas à me concentrer, je fait n'importe quoi. Je ne contre pas les balles lorsque je suis au filet. Il arrive...
-Marion! Non! Pas comme ça!
Je le regarde, interloquée. Il se met derrière moi, me prend les bras, et me montre comment faire. Encore une fois, j'ai l'impression qu'il n'y a que lui et moi, plus personne autour pour juger. Plus personne autour pour s'étonner. Juste nous, dans ce moment magique, dans ce moment « féérique » de nouveau son souffle chaud dans mon cou. Le vent ne le chasse pas cette fois. Il n'y a pas de vent. Même pas une minuscule brise pour gâcher ce moment magique. Seulement voilà, les autres, ils sont bel et bien présents. Bel et bien là. Ils s'impatientent. Ils n'ont sûrement pas remarqué que je n'avais rien écouté de ce que m'avais dit l'entraineur, ni que je pensais être seule avec lui. Non. Ils sont seulement impatients. De pouvoir continuer leur match. Mais moi je ne suis plus dans le match. Malgrès qu'il soit parti, je suis toujours dans ses bras, dans ma tête.
[b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danse Eternelle

Guerrier du Tonnerre
Je vais si vite
que tu me vois pas!

avatar

Féminin Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: Re: ... ENCORE!   Jeu 21 Avr - 17:46

Upinounnet? =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume de Paon

Administrator...
Prends garde a toi,
Bonhomme...

avatar

Féminin Nombre de messages : 851
Age : 22
Date d'inscription : 26/03/2010

Personnage
Rang: Guerrier
Relations:

MessageSujet: Re: ... ENCORE!   Ven 22 Avr - 14:28

    Super tes histoires! *O*.
    J'adore tes textes! ♥

------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofclans.forumactif.com
Danse Eternelle

Guerrier du Tonnerre
Je vais si vite
que tu me vois pas!

avatar

Féminin Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: Re: ... ENCORE!   Ven 29 Avr - 16:13

Merci!!!!:D Et en plus... Celle là est vraie x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume de Paon

Administrator...
Prends garde a toi,
Bonhomme...

avatar

Féminin Nombre de messages : 851
Age : 22
Date d'inscription : 26/03/2010

Personnage
Rang: Guerrier
Relations:

MessageSujet: Re: ... ENCORE!   Ven 29 Avr - 16:23

    Oh! Une autobiographie alors? What a Face

------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warofclans.forumactif.com
Danse Eternelle

Guerrier du Tonnerre
Je vais si vite
que tu me vois pas!

avatar

Féminin Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: Re: ... ENCORE!   Lun 2 Mai - 16:45

Un petit passage juste. Je compte pas écrire une autobiographie. Mas vie est pas assez interessante. x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oracle/Eclat de Lune

Solitaire
I'm alooooone!
avatar

Féminin Nombre de messages : 104
Age : 20
Mentor/Apprenti : Non, je suis solitaire!
Date d'inscription : 23/12/2010

Personnage
Rang: Guérisseur
Relations:

MessageSujet: Re: ... ENCORE!   Lun 2 Mai - 18:24

J'adore l'histoire!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danse Eternelle

Guerrier du Tonnerre
Je vais si vite
que tu me vois pas!

avatar

Féminin Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: Re: ... ENCORE!   Sam 14 Mai - 15:07

Merci :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ... ENCORE!   

Revenir en haut Aller en bas
 
... ENCORE!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans vie de cat :: Hors-jeu :: Fanfic's-
Sauter vers: