Incarnez un chat et venez le faire vivre dans la forêt sombre et mystérieuse de la Guerre des Clans !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When The Sun Rose Again. [PV Venin.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile du Nord.

Administrator...
Prends garde a toi,
Bonhomme...

avatar

Féminin Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 06/11/2010

Personnage
Rang:
Relations:

MessageSujet: When The Sun Rose Again. [PV Venin.]    Jeu 2 Juin - 13:27

    WHEN THE SUN ROSE AGAIN.
    PV Etoile du Venin.



    Le jour renaissait encore aujourd'hui. Doucement, il avait commencé à pointer le bout de son museau, puis, à mesure que sa présence prenait de l'importance, il finit par s'imposer comme maître du Ciel. Ce n'était pas sans acharnement. Chaque matin, la nuit se défendait de son mieux pour contrôler l'Univers, mais inexorablement, le soleil sortait toujours vainqueur. Chaque matin, la Nuit s'enfuyait, battue, en sachant pourtant que dans quelques heures, elle prendrait sa sombre revanche sur la lumière.
    Etoile du Nord était allongé sur le matelas humide de la végétation, et contemplait, le regard vague et triste, l'eau déchirer l'air et s'écraser en contrebas avec puissance. Un doux vent lui apportait la senteur fraîche de quelques amarantes, roses, dahlias, des fleurs au parfum lourd de l'été. A travers le bruit assourdissant de la cascade, il distinguait mille bruits, des animaux se réveillant, certains allant dormir dans le secret de leurs terriers noirs. Cela fourmillait d'une activité croissante, tandis que le ciel pâle prenait légèrement des couleurs. Aujourd'hui, il ferait beau.
    Le Chef du Vent n'était pas arrivé à trouver le sommeil cette nuit. Il s'était tourné et retourné dans sa tanière vide, peine perdue ; le repos ne s'emparait pas de son corps endolori. Alors, à pas de loup, il était parti du camp, il avait fui son territoire, ses responsabilités, trouver un peu de paix dans une fausse liberté.
    Devant le spectacle prodigieux de la nature, il avait finit par sombrer dans la torpeur, mais ce fut une torpeur empoisonné de cauchemars. Inlassablement, le même rêve venait le hanter. A chacun de ses réveils, il se sentait comme mort en son sein, détruit dans la région de la poitrine. Bien qu'Etoile du Nord s'était depuis le temps habitué à ce cauchemar inéluctable, ces temps ci il lui semblait prendre plus de force. Seulement, le félin blanc n'avait pas le loisir d'avoir le sommeil agité. Son clan allait mal. Il fallait qu'il le relève, qu'il soit le chef que tous attendait, qu'il leur redonne l'espoir d'un jour meilleur. Mais comment faire renaître l'espérance dans des coeurs remplit de doute et de peur ? Comment lui, qui avait tout perdu, sa vie, sa raison d'exister, pouvait donner du bonheur ?
    Oh Lily. Si tu étais là avec moi, à mes côtés. Nos coeurs battant la même mesure, avec ce silence qui nous unissait tant. Tu m'aurais aidé, réconforté. Tout aurait été si différent, ma douce, mon amour. Je t'aime encore, tu sais. Ce vide impossible à combler, cette litanie de tristesse résonnant dans mes tympans, je n'en peux plus, tu sais ?
    Tais toi. Reprends toi.
    N'y pense plus.

    Etoile du Nord soupira. Il ferma les yeux et s'abandonna à la fraîcheur de la nature, dans l'inconscience d'un semi sommeil.
    Une larme coula le long de son pelage.
    La rosée, sûrement.


    Un bruissement, à peine un chuchotis.
    Quelqu'un venait.


------------------------
    *ETOILE DU NORD.
    White sparrows fell from heaven and carry her away.


    SAN'. (L)



    Merci à Sably pour la signature ! (L)
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Venin
Nouveau chat
avatar

Masculin Nombre de messages : 31
Age : 21
Mentor/Apprenti : Aucun !
Date d'inscription : 24/05/2011

Personnage
Rang: Chef
Relations:

MessageSujet: Re: When The Sun Rose Again. [PV Venin.]    Ven 3 Juin - 16:31

Suite !



Il marchait entre les grandes fougères dont les feuilles légères virevoltaient sous la brise chaude, le sol asséché crissait sous les coussinets du jeune chef qui cueilli une plante au pétales pourpres entre ses crocs, elle avait été recommandé par la guérisseuse et si il se trouvait si loin de son clan s'était pour la simple et bonne raison que la jeune femelle qui soigne tout les guerriers malades et blessés, provisionne les plantes médicinales pour les saisons froides...
Les racines drues de la fleur embaumaient l'air d'un parfum enivrant, camouflant avec lui la plupart des odeurs de la forêt !
Il marchait non loin de la chute d'eau où on entendait plus bas le fracas du torrent s'écraser sur le flanc des rochers...
Étoile de Venin avait de plus accepté d'aller chercher de quoi soigner son clan pour pouvoir s'en retiré un moment, ces derniers jours ce chat au pelage d'ébène avait l'esprit confus,tout pour lui allait trop vite et il se plongeait souvent dans des vision morne, l'idée de ne pouvoir rien faire pour ses proches le terrifiait et il en cauchemardait souvent la nuit .
Il craint son avenir sans pour autant l'appréhender et imagine pris d'horreur la totalité des choses qui le tiennent a cœur s'enfoncer dans un gouffre profond, ses rêves, ses projets, ses amis... tout !
la tête embrumer de tristes images, Étoile de Venin continuait d'avancer vers nulle part tout en tenant serré la fleur cueillie ...
Les yeux braqués sur la terre battue, réfléchissant, son esprit refusait de se nourrir de ce qui l'entourait, et tout devenait sur le chemin quelque chose de futile...ainsi il commença a n'entendre que ses propre pas !
La cascade se mit a gronder de plus belle, peu être souhaitais elle entrer dans sa tête pour le secouer... mais en vain !
Il s'assit tristement sur un rocher gris tout en observant en bas une vasque d'eau profonde sa respiration se faisait lente mais sereine et peu peu son esprit se vidait de toute les choses tristes qui l'avaient envahies !
Étoile de Venin est très lunatique, il lui suffit de quelques paroles pour le plonger dans une réflexion interminable, cependant s'est ce caractère qui lui vaut le respecter de son clan ainsi que sa protection...

¤ Allons oublie ces choses idiotes... ton clans se porte bien après tout laisse le futur au futur ¤

Sous les paroles de sa conscience le Félin, se releva et décida de rentré, il se sentait déjà bien mieux,et il s'était libéré des choses qui le retenaient depuis fort longtemps, marchant sur la terre sablonneuse tout en ne regardant que le sol, le Chef vînt a trébucher sur une buche de bois sombre puis a tomber dans une chute vertigineuse sur la crête qui plonge dans le beau et grand bassin d'eau a plus de 2 longueur d'épicéa !
Pris de panique Étoile de Venin tentait de se rattraper a une branche, mais les roulades que la pente lui imposait ne lui facilitait pas la tâche...
Heureusement ses griffes réussirent a s'enfoncer dans les épaisses racines d'un buisson au bord du précipice !
ses patte arrière pendaient dans le vide et il eu beau tenté de gratter la parois rocheuse pour remonter rien n'y faisait !
- A l'aide Hurla a plein poumon le chat au poil de jais auréolé de blanc !
Soudain au dessus de lui il perçut du mouvement, et il voyait apparaitre brièvement un animal au pelage blanc perlé....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile du Nord.

Administrator...
Prends garde a toi,
Bonhomme...

avatar

Féminin Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 06/11/2010

Personnage
Rang:
Relations:

MessageSujet: Re: When The Sun Rose Again. [PV Venin.]    Sam 11 Juin - 17:45

    Un hurlement déchira le silence du lieu paradisiaque, si puissant qu'il résonna longtemps entre les rochers, se répercutant dans son crâne comme un sinistre écho.

      - A L'AIDE !


    Etoile du Nord ouvrit brusquement les yeux. Quelqu'un était en mauvaise posture non loin. Il fallait l'aider, et ce le plus vite possible. Avant que toutes actions ne soit vaine pour le sauver. Il n'avait pas besoin d'un autre motif pour se lever et courir au secours de cet inconnu, aussi inconnu qu'il soit. Son rôle était de protéger. Il protégera.
    Il fut debout en moins d'une poignée de seconde, et furtivement, il s'approcha de l'origine du cri. Tous ses sens en éveil, il avançait en veillant à masquer son odeur. Il ne voulait pas se jeter dans la gueule d'un présumé loup sans prendre de précautions. Si tout ceci était un piège, alors il saurait surprendre son adversaire et le détruire efficacement. Si tout ceci était réel, alors il valait mieux accélérer le pas, avant qu'il ne soit trop tard. Ce qu'il fit.
    Bientôt, la verdure qui le camouflait disparut et il se retrouva à marcher sur de la terre battue. Le félin blanc était maintenant très proche du bord. Un endroit dangereux pour ceux qui ne prenne pas garde à l'endroit où doivent se poser leurs coussinets. Il suffit d'un simple moment d'absence, et on trébuche négligemment sur un rocher, on dévale une courte pente sans pouvoir se rattraper et on tombe fatalement dans les eux tumultueuses du contrebas pour y mourir noyé dans d'atroce souffrance. Charmant tableau.
    Et le chat qui s'agrippait avec désespoir aux branches desséchées d'un buisson avait déjà fait la moitié du chemin.


    Ha.
    Pour le coup, Etoile du Nord se sentit assez inutile. Comment allait il pouvoir sauver le félin bicolore qui pendait tristement dans le vide et qui le fixait d'un regard suppliant ? Il ne le savait vraiment pas. D'un autre côté, le condamner à mourir d'une façon si cruelle lui effleura à peine l'esprit. Il ne pouvait pas le laisser là, hors de question. Appeler des renforts serait trop risqué ; Le chat ne tiendrait jamais assez longtemps. Non, ce qu'il fallait faire, c'était prendre des risques. Descendre doucement et, lorsqu'il s'approcherait assez de lui, le prendre comme un chaton et le ramener en haut.
    Ce plan était bien joli sur le papier, presque enfantin à la réalisation. Mais mis en réelle application, il comportait de nombreux problèmes, comme par exemple le risque de glisser lui aussi et de rejoindre celui qu'il devait initialement sauver. Et même s'il arrivait à sa hauteur sans trop de difficultés, le remonter semblait impossible. Il n'avait plus la force d'autrefois et n'était pas sûr de ses muscles quant à soulever un mâle en pleine forme, et ce dans un environnement en pente. C'était du suicide.
    Oh, et puis, il n'avait plus rien à perdre aujourd'hui, hein ?

    Quelques cailloux roulèrent à ses pattes. Etoile du Nord tâtait le sol pour repérer des appuis lui assurant une bonne stabilité. Le blanchâtre parvint à la hauteur du félin en ce qui lui paru une éternité. Il voyait qu'il peinait à se retenir aux branches, qu'il souffrait de plus en plus de la fatigue. Il savait qu'il ne tiendrait plus longtemps.
    Le grondement sourd de la cascade lui explosait littéralement le cerveau, la pression qu'engendrait l'acte tentait de le faire paniquer. Mais son sang froid avait toujours été à tout épreuve, et aujourd'hui cela se confirma encore. Il était très calme, ses yeux pâles ne trahissant rien d'autre qu'une concentration profonde, et agissait avec sûreté dans la pente mortelle.
    Il était temps de passer à la tâche la plus ardue de son sauvetage. Il était temps de voir si sa musculature n'avait pas rouillé depuis la dernière fois qu'il s'en était réellement servie. Des images lui revinrent soudainement par flashs, et un sombre sourire apparut furtivement sur son visage cadavérique. Pendant un bref instant, Etoile du Nord dû faire vraiment peur.

    Il se pencha lentement vers l'inconnu, et d'une voix douce, avec pourtant un accent de froideur qu'il ne se connaissait pas, il murmura à ses oreilles :

      - As tu Confiance en moi ?

------------------------
    *ETOILE DU NORD.
    White sparrows fell from heaven and carry her away.


    SAN'. (L)



    Merci à Sably pour la signature ! (L)
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Venin
Nouveau chat
avatar

Masculin Nombre de messages : 31
Age : 21
Mentor/Apprenti : Aucun !
Date d'inscription : 24/05/2011

Personnage
Rang: Chef
Relations:

MessageSujet: Re: When The Sun Rose Again. [PV Venin.]    Jeu 23 Juin - 17:35

Il n'avait plus la force, le bruit allait finir par le rendre fou si bien sure il parvenait a rester assez longtemps suspendu entre la vie et le clan des Étoile,et c'est les muscles endoloris par son propre poid qu'il persistait a observait le chat nacré bien au dessus de lui,Étoile de Venin ne l'avait jamais vu mais de son doux pelage s’échappait l'odeur du clan du vent, l'évidence que ce mâle ne le sauve et par la même occasion lui évite de rencontrer " la Mort " trop tôt, lui était sortit relativement vite de l'esprit en humant son odeur...
Le Bouillonnement de l'eau embrasait a chaque remous violent les tympans du jeune chef ! le Regard du mâle toujours posé sur lui sous entendait d'une simple œillade furtive l'attente d'une réponse !
La confiance Étoile de Venin l'avait perdue, perdue depuis bien longtemps, elle était égarée loin dans son passé encore dut aux multiples trahisons dont le chat Nimbé de noir avait été la victime, il lui paraissait s'afficher comme étant un lâche si sa répond devenait un " oui " !
Se serait mentir, se trahir,l'idée d'avoir été sauvé sous une invention dont le but n'était qu'épargné sa propre personne n'était pas probable pour le jeune chef, mais Étoile de Venin après tout n'avait pas déjà été assez déçu et abandonné a lui seul, et pourquoi culpabiliser d'un mensonge expliqué a un chat qu'il ne reverrait peu être jamais plus...
les racines mortes dans lesquels ses griffes étaient enfoncées fut vite tendu a son maximum, et la fines écorce terne de la branche commençait dèja et se dégradé sous le poid du Félins !
Le vacarme du torrent en bas devenait insupportable, de plus le mâle du vent n'avait pas bougé, assise elle regardait la cascade coulé sans s'arréter...
Maintenant la plante fixé au bord du précipice entamait la descente avec Étoile de Venin.
Des petit Gravier tombait sur le salb qui lui s’élançait dans les air pour atterrir dans la vasque d'eau !
là alors le chat au pelage blanc se dressa sur ses hautes pattes, un sentiment de soulagement parcouru Étoile de Venin sur tout le long de L'échine,il savait avec assurance que Malgré tout il tenterait de l'aider, sans pour autant réussir...

¤ Oui j'ai confiance ¤ dit au plus calmement le chat tacheté de blanc et de noir. Pour lui se n'était plus un mensonge il voyait dans les yeux du chat blanc, l'hardiesse dont il pouvait faire preuve !

Il sourit, mais ce moment peu être pour elle d'allègement fut vite stoppé par un brusque craquement, la plante ne tiendrait bientôt plus que par quelque fines racines...

¤ Tire une dernière fois sur tes pattes avant pour que je puisse t'attraper, un dernier effort avant qu'il soit trop tard ¤ Cria le mâle pour que malgré le raffut du torrent le félin puisse entendre...

Étoile de Venin puisa un bref moment dans son esprit avant de se préparé a tirer sur ses patte, il s'élança et sous l'impulsion le petit buisson sur lequel il lui parut être rester suspendu une éternité sombra dans la crevasse pour ensuite être entrainer dans les remous de la rivière !
Les crocs du chat s'était refermés sur la peau de son cou, et Étoile de Venin sentit ses patte avant bataillé pour le ramener sur la terre ferme !
Seulement il réussi et elle déposa la chat fatigué sur le sable ou il aussi s'allongea a deux longueur de queue plus loin, tout deux étaient essoufflés mais sauvés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: When The Sun Rose Again. [PV Venin.]    

Revenir en haut Aller en bas
 
When The Sun Rose Again. [PV Venin.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Isara, ou la femme venin [finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans vie de cat :: Terres Neutres / Terres des solitaires :: La Cascade-
Sauter vers: