Incarnez un chat et venez le faire vivre dans la forêt sombre et mystérieuse de la Guerre des Clans !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premiers reves, Premieres révélations...(PV Coeur de sable/velours)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Premiers reves, Premieres révélations...(PV Coeur de sable/velours)   Sam 12 Sep - 12:06

LE voyage avait été érintant.Elles avaient couru j'usqu'a n'en plus pouvoir.
Elles arrivèrent enfin.La.A cet endroit ou elle n'était pas allée depuis des lustres.Depuis que Pl..... non. elle ne voulait plus y penser.Ellle y serait bien obligée pourtant.Ces bons moments qu'elle avait passés avec sa chere et tendre amie un peu comme une maman...Elle lui avait apprit tant de choses.quel bonheur!!C'était fini a présent."c'est a mon tour de lui procurer ces moments.... Je serais toujours la pour toi velours...;"Pensa elle tres fort...
Elle se rendit compte qu'elle était arrivée.Elle se retourna pour attendre son apprentie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Premiers reves, Premieres révélations...(PV Coeur de sable/velours)   Sam 12 Sep - 17:38

La petite chatte rousse força ses pattes à faire un pas de plus. Elle avait commencé sa marche avec son mentor quelques heures plus tôt et, après avoir traversé les territoires du Clan du Vent et le Chemin du Tonnerre, elle était à bout de force. De plus, l’effet des herbes contre la faim commençait à se dissiper.
Nuage de Velours avança encore un peu et s’arrêta, essoufflée. Puis elle leva les yeux, et c’est alors qu’elle l’aperçue. La grotte de la Vie s’ouvrait devant elle comme prête à la happer pour l’entraîner dans ses profondeurs. L’apprentie examina un instant la pierre grise et froide et les ténèbres qui s’étendaient à l’intérieur. Un frisson parcourut son échine. Elle était pleine d’appréhension, ne sachant ce qu’elle découvrirait dans l’obscurité. Mais la jeune chatte croisa le regard de Cœur de Sable et reprit confiance en elle. Elle se devait d’être forte pour son mentor, pour son Clan…
Elle respira un bon coup et pénétra dans l’ouverture à la suite de son mentor.
Les deux chattes progressèrent un moment dans le noir, et Nuage de Velours ne comptait plus les fois où elle s’était cognée contre la paroi rocheuse au bout de quelques minutes XD
Soudain, la petite féline vit un point blanc au loin qui s’agrandit petit à petit jusqu’à devenir une grande lumière blanche. Nuage de Velours ferma les yeux, éblouie.
Elle les rouvrit doucement et, juste devant elle, elle vit un grand rocher blanc d’où émanait la forte lumière.

*La pierre de lune…* se dit-elle.
Elle resta un instant à l’admirer, puis secoua la tête. Elle vit son mentor s’allonger et l’imita, le museau collé contre la pierre froide, et ne tarda pas plonger dans un profond sommeil.

Nuage de Velours se trouvait au centre d’un grand espace verdoyant. Il n’y avait rien d’autre que de l’herbe autour d’elle, et le paysage se prolongeait à l’infini. Le ciel d’un bleu sombre était couvert d’une myriade d’étoiles étincelantes, projetant leur lumière sur le tapis vert du sol. La chatte rousse voulut avancer, mais n’y parvint pas. Aucun son ne sortit de sa gorge quand elle tenta d’appeler au secours. Elle sentit une puissance invincible la forcer à se retourner. Elle pivota et aperçut un chat devant elle. Son pelage était roux pâle, ses yeux brillait comme les astres au dessus de lui, et elle y lisait quelque chose qui ressemblait à de la satisfaction.

« Qui…qui es-tu ? demanda-t-elle.
- Je suis un guerrier de la Toison Argentée », répondit-il d’une voix calme et profonde.
*Un membre du Clan des Étoiles…* Il arrivait parfois à Nuage de Velours d’être consciente qu’elle rêvait, mais ce songe était particulier. Elle sentait le vent ébouriffant sa fourrure, l’herbe douce sous ses coussinets…
La féline recentra son attention sur le chat.

« Tu es…mort ? » demanda-t-elle, avant de réaliser que sa question était stupide XD
Elle baissa le regard et entrevit quelque chose de brillant sur les membres du guerrier défunt. De la poussière d’étoiles…

« Tous les êtres vivants font un jour partie du passé, répondit-il. Mais ils représentent toujours une petite partie de l’âme de ceux qui les ont aimés. Parfois, notre passé peux nous aider à savoir qui nous somme vraiment et à avancer. Nos erreurs, nos victoires, nos défaites, nos origines…
Le passé…tu auras besoin du tien »
A peine finissais-t-il de prononcer ces paroles que Nuage de Velours se sentit emporté dans un tourbillon d’images. Des images qui s’assemblèrent pour former un récit.
L’apprentie réalisa qu’étrangement, elle connaissait cette histoire. Elle connaissait ces lieux qu’elle n’avait pourtant jamais vus, ces chats avec qui elle n’avait jamais parlé.
Elle observa tous ces souvenirs, ces flash-back qui défilaient devant elle.
Une chatte au pelage blanc éclatant et aux yeux sombres, un chat qu’elle reconnut comme le guerrier roux qu’elle avait « rencontré ». Une épidémie de mal noir, un camp jonché de cadavres, des guérisseurs surchargés et eux-mêmes malades. La chatte blanche semblait ne pas avoir été atteinte et fuyait le camp en direction d’une petite clairière où se trouvait déjà le mâle roux.
Nuage de Velours remarqua deux choses : la première était que la chatte attendait des petits, la deuxième qu’elle avait déjà vu ces yeux bruns. Elle n’eut pas le temps de se demander où, occupée à regarder la femelle mettre bas. Un unique chaton naquit. Elle ne distinguait que sa silhouette dans l’obscurité nocturne. Nuage de Velours remarqua également que le chat, qu’elle supposait être le père du petit, se tenait étrangement à l’écart, avant de s’apercevoir qu’il avait l’air très mal en point et de comprendre qu’il était atteint du mal noir et n’y survivrait pas.
Elle suivait le cours de ce rêve inhabituel, comme on regarde un film au cinéma, en espérant que les gentils finiront par triompher. Hélas, la fin du film semblait devoir être fatale. La reine blanche n’avait pas de lait. Elle confia le chaton à son père, puis partit sans regarder derrière elle.

Nuage de Velours s’éveilla en sursaut.
Le passé…les mots résonnaient encore dans son esprit.
Elle sentit soudain l’air oppressant autour d’elle, et, sans vraiment savoir pourquoi, eu l’impression que sa tête allait exploser.
Elle sortit en courant de la grotte, puis, rassurée par la lumière du soleil, inspira un bon coup.
Elle espérait ne pas avoir inquiété Cœur de Sable par sa sortie précipitée et s’assit en attendant qu’elle la rejoigne. Elle était encore sous le choc causé par la vue de tous ces cadavres, de la mère abandonnant sont petit, du père dont la mort était certaine…l’histoire du guerrier du Clan des Etoiles n’était pas un conte de fées.
Mais pourquoi donc l’avait-il confié à l’apprentie guérisseuse ?
Celle-ci repensa au chat roux, à la poussière d’étoiles, à ses yeux bruns.

*Son pelage roux. Ses yeux bruns. Le mal noir. Une chatte blanche. Un seul petit et pas de lait…*
Les pensées se bousculaient dans son esprit, mais elle n’avait pas la force de réfléchir. Elle avait seulement envie de rentrer au Clan du Tonnerre et de dormir.
Nuage de Velours sentit à côté d’elle la présence de son mentor, qu’elle n’avait pas entendu venir. Elle se remit sur ses pattes pour le chemin du retour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Premiers reves, Premieres révélations...(PV Coeur de sable/velours)   Sam 19 Sep - 13:22

Une prairie.Un recoin.Des miaulemants.Un sentiment de peur et de rage.Une lueur dorée.Mal.J'avais mal.Mal.JE comprit.Je sut.Il s'en alla.Toutes ces images floues ne me permettaient pas de comprendre clairemant mais c'était suffisant.D'un coup, le décor changea.Une maladie.Une forme vague."Ma chérie je t'aime et je t'aimerais toujours" Me souffla une douce voix emplie de tendresse et de tristesse.Je me souvint."Maman non ne pars pas" criai-je lorsque la voix s'estompa."Maman, on vient de se retrouver et tu pars déja?? non!!!Je ne veux pas.Soudain la forme se "rematerialisa"et murmura"Ma chérie tu m'a reconnue!!Je suis si heureuse que tu soit devenue guerrisseuse! Tu va avoir beaucoup de travail et ils comptent tous sur toi.Et....tu l'a deviné, je vais être grand mere....Ils seront magnifiques!Mais maintenant ma chérie je doit y aller" Je me jettais a ses trouses pour essayer de la rattraper mai malgrès qu'elle marchait,plus je courais, plus je m'éloignais. je me résignais a la laisser partir. "Maman!!Je t'aime et je t'aimerais toujours aussi!!"di-je en me mettant patte contre patte avec elle qui était revenue pour ecorcher un dernier adieu.Un sentiment de bien etre m'emplissait et je ressentit une déchirure lorsque son spectre s'évapora.Je regardais ma patte...Ma mere m'avait laiss le joli souvenir d'une marque en forme de coeur au creux du coussinet.Une derniere voix se fit entendre"Tu dira au porteurs de cette marque, tes descendants, que cette forme leur apportera bonheur!!" La voix se tut pour l'éternité.
Je me réveilla en sursaut voyant que mon apprentie était déja debout nous repartîment vers la sortie avant de voir la lumiere.elle regarda sa patte: elle avait emporté la marque avec elle.

"Chere apprentie, voit tu, j'ai appri quelque chose: Le clan des etoiles ne montre pas seulement l'avenir, Mais aussi le passé"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Premiers reves, Premieres révélations...(PV Coeur de sable/velours)   Ven 25 Sep - 20:42

Nuage de Velours était épuisée, comme si ce rêve avait aspiré toute son énergie. Elle se sentait vidée comme une truite et peinait à tenir sur ses pattes. Son esprit était embrouillé, emplit par le souvenir du chat roux. Mais elle n'avait pas envie de s'interroger sur ce songe avant un bonne nuit de sommeil. Nuage de Velours contempla le soleil se couchant sur un fond de ciel rosé, ébahie. Il lui semblait avoir passé seulement quelques minutes dans la grotte. Tout s'était passé si vite...
Au bout de quelques instants, Cœur de Sable la rejoignit. La jeune apprentie fut soulagée par la présence de la guérisseuse. Depuis son nomination, un lien unique s'était tissé entre elle et son mentor, et elle devrait tout faire pour ne pas la décevoir.

"Chère apprentie, voit tu, j'ai appris quelque chose: Le clan des Etoiles ne montre pas seulement l'avenir, mais aussi le passé", dit-elle.
Nuage de Velours la regarda. Elle aussi avait-elle rêver à propos du passé ?
"Peut-être que notre futur dépend plus du passé qu'on ne le pense" répondit-elle en haussant les épaules. Elle prenait un ton dégagé, mais était assez troublée.
*On verra bien...* se dit-elle, avant de se mettre en route.
[RP fini ? Je ne sais pas quoi dire d'autre x)]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Premiers reves, Premieres révélations...(PV Coeur de sable/velours)   Mer 30 Sep - 13:21

[je réponds juste et et on ira dans les territoires du clan se rassasier^^]

Coeur de sable vit la petite réfléchir et pour une raison qu'elle ignorait elle devianit ce que l'apprentie pensait.
"Peut etre que notre futur dépends plus du passé que ce qu'on le pense"
Cette phras trottinait dans la tete de Cozur de Sable.
Décidément cette apprentie laissait deviner que partager cette partie de sa vie serait un pur plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Premiers reves, Premieres révélations...(PV Coeur de sable/velours)   Ven 13 Nov - 21:31

Nuage de Velours et Cœur de Sable entamèrent le voyage de retour pour rentrer au Camp du Tonnerre.
L’apprentie était épuisée et elle devait forcer ses pattes à se soulever et se reposer sur le sol.
L’air était lourd, oppressant, bien le soleil soit en train de se coucher
Les deux chattes atteignirent le Clan de l’Ombre après ce qu’il lui sembla être des heures.
Elle avait avant tout besoin de sommeil. Le reste viendrait tout seul.
Elles arrivèrent enfin au Chemin du Tonnerre.
Nuage de Velours s’approcha avec prudence de la bande grisâtre qui défigurait le paysage.
Cœur de Sable la rejoignit et attendit qu’un monstre soit passé, soulevant au passage un nuage de poussière, pour s’élancer sur la route.
Tout alla si vite…bien trop vite.

Le crissement des pattes du monstre, la flaque rouge sur la surface sombre, la puanteur du monstre qui ne s’était pas arrêté.
Le moindre détail de cet instant resterait à jamais gravé dans la mémoire de la jeune chatte.
Celle-ci se précipita sur le Chemin du Tonnerre sans même vérifier si la voie était libre.
Elle saisit Cœur de Sable par la peau du coup et la traîna sur le bas-côté.
Tout s’embrouillait dans son esprit. Elle réfléchissait à toute vitesse aux plantes et aux soins que Sably lui avait enseignés. Elle examina la plaie béante. Un épais filet noir aux reflets écarlates s’en échappait. Une odeur salé et douceâtre lui monta aux narines.
Nuage de Velours le savait. Elle savait qu’il n’y avait rien à faire. Mais elle ne pouvait accepter cette idée.
*
Il doit bien y avoir quelque chose par ici…du thym, du cerfeuil, des toiles d’araignées…n’importe quoi !*
Le regard de Cœur de Sable était fixé sur elle. On y lisait de la fierté, de la tristesse et…de la quiétude. Puis ses yeux se tournèrent vers le ciel avant de se voiler.
Les nuages se teignaient de rose et de pourpre tandis que le soleil disparaissait, finissant sa course dans le ciel. Une image magnifique. La dernière qu’elle aura vue.
Nuage de Velours sentit que ses pattes n’arrivaient plus à la soutenir.
Elle s’écroula sur le sol, à côté de son mentor. Ce n’était pas possible. Ce n’était qu’un rêve.
Peut-être que si elle fermait les yeux…
Mais elle ne le fit pas. Elle savait que c’était vain.
L’apprentie lécha la plaie de son mentor et enfoui sa tête dans son doux pelage.
Cœur de Sable était la douceur même. Sa présence était rassurante et chaleureuse.
Elle avait toujours été là pour son Clan, ses amis…la perfection féline : bienveillante, forte et intelligente.
Pourquoi le Clan des Étoiles l’avait-il emportée ? Pourquoi lui avait-il choisi cette mort bête, affreuse et sans gloire ?
La vie n’avait jamais été très sympathique avec elle, mais elle s’était battue. Pourquoi la mort en avait-elle fait de même ?
Pourquoi des chats si parfaits quittaient la terre au profit d’âtres stupides, bêtes, sanguinaires et ne pensant qu’à se battre ?
Pourquoi…
Pourquoi Velours ne pouvait-elle pas remonter le temps ? Réaliser que tout cela n’était qu’un mauvais rêve.
«
Pourquoi diable est-ce que personne n’a de réponses ?! » rugit la chatte rousse, avant d’éclater en sanglots. Elle remit son museau dans le cou de son mentor.
Cette fameuse question pathétique, que Nuage de Velours n’avait jamais comprise, qu’elle avait toujours jugé exagérée, lui vint à l’esprit.
*
Pourquoi la vie est-elle si injuste ?*

Les étoiles scintillaient dans le ciel. Le froid été mordant.
Un frisson glacé parcouru l’échine de Nuage de Velours sans qu’elle arrive à le réprimer.
Les idées de la jeune chatte s’étaient quelque peu apaisées.
Elle se leva, pensant qu’il était temps de ramener le corps de Cœur de Sable au camp.
Le ramener au camp…
Comment ses camarades de Clan allaient-ils réagir ?
Allaient-ils l’accuser de ne pas l’avoir retenue quand elle allait traverser, de ne pas avoir trouvé de moyen de la sauver ?
Ils seraient bouleversés, et chercheraient peut-être à déverser leur colère sur quelque chose.
Plus précisément, sur l’apprentie.
Toutefois, Nuage de Velours faisait confiance à la sagesse et au sang-froid de leur chef.
Tout devrait…plus ou moins bien se passer, si l’on excepte le fait qu’elle devrait trainer le corps de la feu guérisseuse jusqu’à un Clan endeuillé.
Un autre problème s’ajoutait encore aux autres, comme s’ils n’étaient pas assez nombreux : il faudrait au Clan du Tonnerre un nouveau guérisseur.
Nuage de Velours mit un instant à tilter : c’était elle la nouvelle guérisseuse.
*
Je ne pourrais pas, je n’ai pas finis mon apprentissage*, pensa-t-elle.
En vérité, elle avait suffisamment de connaissances pour devenir succéder à Cœur de Sable, mais elle repoussa cette idée au plus loin de son subconscient.
« Je ne serai jamais à la hauteur, Cœur de Sable », murmura-t-elle.
Elle leva la tête vers le ciel étoilé.
Son mentor avait rejoint la Toison Argentée. L’un des astres qui brillaient dans le firmament était le sien.
Elle continuerait à s’occuper d’elle, ainsi que de tout le Clan. Aider les autres était dans sa nature.
«
Tu ne renonceras jamais, n’est-ce pas ? » fit Nuage de Velours avec un sourire, en regardant non pas le corps, mais les étoiles.

[Désolée pour la répétition.
Devinette : trouvez la répétition XD]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premiers reves, Premieres révélations...(PV Coeur de sable/velours)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premiers reves, Premieres révélations...(PV Coeur de sable/velours)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» Quand mon coeur est aquarelle..
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans vie de cat :: Hors-jeu :: Corbeille :: Anciens RPs :: Terres neutres :: La Grotte de la Pierre de Lune-
Sauter vers: