Incarnez un chat et venez le faire vivre dans la forêt sombre et mystérieuse de la Guerre des Clans !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les nouvelles vies... [Cendres du Phénix]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Les nouvelles vies... [Cendres du Phénix]   Jeu 15 Avr - 20:41

Le soleil commençait a sombrer. Ses rayons rouges déssinaient deux ombres élancées au sol. Les deux félins avançaient à un rythme rapide, ils étaient partis du camp très tôt, à l'aube, après avoir mangé des herbes amères pour ne pas avoir besoin de chasser. Ils arrivèrent enfin. De là où Cendres du Phénix et Plume Glacée se trouvaient on pouvait observer l'entrée de la grotte de la Pierre de Lune. La guerrière s'arrêtait un instant pour parler à son compagnon.

"Je ne dois pas manger avant d'accéder à la Pierre de Lune, mais si tu as faim on devrait s'arrêter pour chasser, non ?"

Elle regarda le guerrier pour attendre sa réponse, mais elle semblait ailleurs. Très préocuppée par la mort d'Étoile de Déchéance. Le clan avait veillé Son défunt chef, et Plume Glacée étant sa lieutenante, elle prendrait la place de ce dernier. Mais tout s'était passé si vite... Elle aurait un tas de nouvelles responsabilitées après son voyage, elle devrait ensuite choisir un lieutenant, et beaucoup de choses... D'ailleurs, elle avait pensé à Cendres du Phénix. C'était un bon guerrier, mais celui n'était pas encore au courant du choix de la future chef. Elle lui en parlerait lors de ce voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Cendres du Phénix

Guerrier du Vent
Je m'envolerais
a tout jamais....

Cendres du Phénix

Féminin Nombre de messages : 171
Age : 22
Date d'inscription : 19/11/2009

Personnage
Rang: Guerrier
Relations:

MessageSujet: Re: Les nouvelles vies... [Cendres du Phénix]   Dim 18 Avr - 12:02

  • Tout c’était passé si vite. Le cadavre d’Etoile de Déchéance allongé sur le sol poussiéreux du clan. Les larmes qu’ils avaient versées en son souvenir. Le funèbre discours qu’avait prononcé Plume Glacée. La proposition de l’accompagner à la pierre. Tout était passé bien trop vite. Il aurait préféré rester au camp, préféré que les blaireaux fussent juste sortis de l’imagination d’un gosse, qu’Etoile de Déchéance reste parmi eux. Il n’avait connu de chef que lui, et c’était sans conteste un bon chef. Et voilà, Encore ces satanés verbes qui ne veulent se conjuguer qu’à l’imparfait.

    Le soleil se couchait lentement derrière les arbres, et illuminait le ciel d’une couleur sanglante. Cela faisait maintenant un bon moment que Cendres du Phénix et Plume Glacée marchaient. Ils étaient partis ce matin, à l’aube. Enfin, le matin, ou le soir, c’aurait sans doute était la même chose. Car Renaissance n’avait pour ainsi dire, pas dormi de la nuit. Il n’était pas fatigué pour autant, étonnamment. Sans doute les herbes magiques de la guérisseuse. Ou la douce présence rassurante de Plume Glacée. Mais cela, il ne l’avait pas envisagé.

    Un long et douloureux silence régnait entre les deux chats depuis un certain temps. D’habitude, pour commencer les conversations débiles sans avenir, renaissance était roi. Mais ici, il avait comme un… Blocage. Il n’osait pas. Ce n’était pas normal. Sans doute la nature cérémonieuse de l’événement. Ou la simple présence charismatique de Plume Glacée. Mais cela, il ne l’avait pas envisagé.

    La petite troupe s’arrêta. Devant eux se dressait la Pierre de Lune. La guerrière se tourna vers lui.

      "Je ne dois pas manger avant d'accéder à la Pierre de Lune, mais si tu as faim on devrait s'arrêter pour chasser, non ?"


    Je… Faim ?

      « Non, je n’ai pas faim, merci. » Dit-il avec un grand sourire.


    Bien sur qu’il avait faim. Il crevait la dalle. Mais. Il n’avait pas faim. Voilà.
    Bon, c’était le moment ou jamais de lui poser la question qui le préoccupait depuis hier. Après, ça ferait con, et il ne le saurait jamais.

      « Mais, Je me demandait… Pourquoi m’as-tu demandé de t’accompagner à la pierre de Lune ? Pelage de Brume aurait fait un meilleur accompagnateur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Les nouvelles vies... [Cendres du Phénix]   Dim 18 Avr - 21:01

"Très bien, puisque tu n'as pas faim nous continuerons après une petite pause.
Je t'ai demandé de m'accompagner car il fallait que je parle de choses assez importantes avec toi. Je vais devenir chef, mais qui va prendre ma place de lieutenant ? J'ai un peu réfléchit et je pense que tu ferais un très bon lieutenant. Si tu accepte cette place biensur! Et aussi parce que malgré ce sinistre événement, je voulais passez un peu de temps avec toi.." Plume Glacée piétina un peu le sol, légèrement génée. "Excuse moi si tu aurais préféré réster au camp."

Elle leva son beau regard de glace vers la grotte de la Pierre de Lune. Autant rester un peu dehors a profiter des derniers rayons rougeoyant. Elle ne pourrait communiquer avec le clan des Etoiles que lorsque le Pierre de Lune s'illuminerait, et cela se produirait seulement lorsque la lune serait à son Zenith. Cendres du Phénix n'avait pas parlé pendant le voyage. Plume Glacée non plus d'ailleurs, et pourtant elle n'était pas angoissée ni stressée. La présence du guerrier à ses côtés la rassurait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Cendres du Phénix

Guerrier du Vent
Je m'envolerais
a tout jamais....

Cendres du Phénix

Féminin Nombre de messages : 171
Age : 22
Date d'inscription : 19/11/2009

Personnage
Rang: Guerrier
Relations:

MessageSujet: Re: Les nouvelles vies... [Cendres du Phénix]   Jeu 22 Avr - 19:50

    • -"Très bien, puisque tu n'as pas faim nous continuerons après une petite pause.
      Je t'ai demandé de m'accompagner car il fallait que je parle de choses assez importantes avec toi. Je vais devenir chef, mais qui va prendre ma place de lieutenant ? J'ai un peu réfléchit et je pense que tu ferais un très bon lieutenant. Si tu accepte cette place biensur! Et aussi parce que malgré ce sinistre événement, je voulais passez un peu de temps avec toi...Excuse moi si tu aurais préféré réster au camp."


    Renaissance affichait maintenant une tête qui manifestement, montrait un étonnement monstre. Lui, Lieutenant ? L'incorrigible rebelle, qui passait ses fins de soirées à se faire engueuler par le chef du clan, l'indécrottable gamin, qui était incapable de prévoir quelque chose, incapable de contrôler une situation. Lui ? Mais le clan courrait à sa perte !
    D'un autre coté, il était infiniment heureux d'avoir été choisi lui, parmi tous ceux qui cherchait à devenir lieutenant. "Si tu accepte cette place bien sûr !" Mais bien sûr qu'il l'acceptait ! Un tel honneur ne peut se refuser. Maintenant, il était excité comme une puce. Cela lui rappelait le jour où feu son mentor lui avait annoncé qu'il était prêt à devenir guerrier. Il espérait vivement que cette excitation ne transparaitrait pas trop sur son visage. Quoi que, c'était sans nul doute peine perdue.

      - Je... Enfin... Merci beaucoup de m'avoir accordé ta confiance, c'est... Enfin... bafouilla t il sous le coup de l'étonnement.

    Il essaya de se reprendre, et continua

      -Merci pour l'honneur, je ne le mérite surement pas. Mais j'essayerai de l'honorer du mieux que possible. Et t'accompagner ne me dérange pas du tout. Jamais je ne...

    Il s'arrêta, le regard fixe et vague sur Plume Glacée. Il y avait un problème. Le sol... Tremblait. Une drôle d'odeur s'installa dans l'air.
    Meeeerde.
    Il fonça sur Plume glacée et l'allongea sur le sol, la maintenant du mieux qu'il pouvait sur la roche froide. Le coup de patte passa à 3 millimètre du pelage roux de Renaissance.
    Aplati du mieux qu'il pouvait sur le corps de plume Glacée, le rouquin venait de leur sauver la vie. Dans d'autre circonstance, cette position aurait plus que ravi le guerrier. Mais c'était vraiment pas le moment, merde.
    Cendre du Phénix se releva et fit une magnifique roulade pour ce retrouver en face de l'ennemi. Un Blaireau gigantesque se dressait devant lui, griffe luisantes au soleil. Il n'avait pas vraiment l'air content d'avoir raté sa proie (Ici, Plume Glacée). Mais alors, pas du tout.

    • - Plume ! Cria t il à la future chef, toujours allongé. Cours vers la pierre de lune ! Couuurs !

    Il n'avait aucune chance de survivre face à ce mastodonte, surtout si c'était le même blaireau qu'Etoile de Déchéance avait affronté. A cette pensé, il frissonna. Il ne pourrait jamais le battre. En vérité, dans d'autres conditions, il aurait fuit lâchement. Mais là, c'était différent. Il avait pour mission de protéger Plume Glacée. Fuir lâchement en laissant une future chef livrée à elle même, c'était contraire à ses principes, pour le coup. Il attendrait qu'elle soit en sécurité avant de la rejoindre.

      -Bordel, je t'en prie, dépèèche. murmura t il pour lui même, avant de relever la tête vers le monstre.



Dernière édition par Cendres du Phénix. le Ven 23 Avr - 12:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Les nouvelles vies... [Cendres du Phénix]   Jeu 22 Avr - 23:10

Plume Glacée eu d'abord quand elle sentit à son tour l'odeur du blaireau, mais n'eut pas le temps de réfléchir. Heuresement que Cendres du Phénix avait été là ! Elle eut un frisson d'angoisse quand elle vit le blaireau se concentrer sur le futur lieutenant. Une sombre pensée traversa son esprit à la vitesse de la lumière, Etoile de Déchéance se trouvait en face de ce blaireau, et il luttait pour sa survie. Et si c'était lui, le meurtier de leurs ancin chef ? D'un coup, Plume Glacée changa complètement d'attitude, son poils était légèrement hérrissé, et ses pupilles étaient dilatées par la haine, elle ne laisserait pas cet affreux blaireau faire du mal à un autre membre de son clan !

"On est venu ensemble, et on repartira ensemble, il est hors de question que je te laisse seul face à ce blaireau ! "

Sur ce, elle se mit aux cotés de Cendres du Phénix. Oui, elle était une vraie tête de mule, et jamais elle ne le laisserait tomber ! S'ils arrivaient à éloigner un peu le blaireau, ils pourraient se mettre à l'abris dans le minuscule tunnel de la grotte, car le blaireau était surement trop gros pour y entrer. Puis elle ajouta, plus doucement, à l'intention de Cendres du Phénix :

"Merci... de m'avoir sauvé la vie."
Revenir en haut Aller en bas
Cendres du Phénix

Guerrier du Vent
Je m'envolerais
a tout jamais....

Cendres du Phénix

Féminin Nombre de messages : 171
Age : 22
Date d'inscription : 19/11/2009

Personnage
Rang: Guerrier
Relations:

MessageSujet: Re: Les nouvelles vies... [Cendres du Phénix]   Ven 23 Avr - 19:11

  • Il sentit à sa droite un coup de vent, puis l'odeur de Plume Glacée s'imposa.

      "On est venu ensemble, et on repartira ensemble, il est hors de question que je te laisse seul face à ce blaireau ! "


    Ha. C'est malin. Si Renaissance lui dit de courir et de se réfugier dans la grotte de la pierre de lune, ce n'était pas pour rien. Et il n'y avait Aucun moyen de la faire changer d'avis. Ce regard perçant, cette solidarité qu'elle avait pour les membres de son clan, on voyait là un fort caractère. Une qualité ,qui, en tant que chef, lui sera utile, mais dans cette situation, se révèlera mortelle. Bon. Comment allaient ils faire ? Affronter le monstre ? Mauvaise, très mauvaise idée.

      "Et Merci... de m'avoir sauvé la vie."


    Cette phrase le déstabilisa un peu. Sa parole était sincère, sa voix douce. Elle n'avait pas besoin de le remercier. C'était naturel, pour lui. Renaissance sauverait toujours sa vie lorsqu'elle se mettrait en danger. Toujours.
    Mais il n'avait pas le temps de penser à ça; y'avait plus important devant lui.

      "Et bien, comme tu es décidé à ne pas m'abandonner, on va courir jusqu'à la grotte ensemble. Là, attaquer le blaireau, t'façon c'est du suicide. Donc... Grimpe sur mon dos. Je cours vite, on a peut être une chance."


    Il ne savait pas si avoir un poids sur le dos le ralentirai beaucoup, mais ils n'avait plus le temps d'échafauder un plan plus compliqué. Le blaireau s'était aperçut que deux beaux diners se présentait devant lui, et qu'il avait l'air très bon.

      "Et... De rien. Merci d'être là."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Les nouvelles vies... [Cendres du Phénix]   Ven 23 Avr - 22:28

Le blaireau lancait des regards hargneux aux deux chats. Du style " Niark niark niark, j'vais vous attraper, et j'vais vous tuer, comme tout ceux que j'ai tué jusqu'à présent ..." [ Hm, bon je m'égare là xD ] Plume Glacée sursauta en entendant les paroles du félin. Sur son dos ? Elle n'était pas imposante en poid, mais quand même. A ce moment elle eut peur, et ci ca se passait mal, et si ils mourraient tous les deux, à cause d'elle ? Elle regarda Cendres du Phénix droit dans les yeux, il avait l'air confiant dans son idée, apparement... Ok !

"D'accord, mais si je te ralentis trop, dis moi-le ! Je ne veux pas nous menner à notre perte."

Puis elle se hissa tant bien que mal, et le plus rapidement possible sur son dos, d'une manière stable, de façon à ne pas le déséquilibrer dans sa course. Le blaireau semblait se rapprocher de plus en plus, un eclair du fourrure noire et blanche passa à quelques centimètres d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Cendres du Phénix

Guerrier du Vent
Je m'envolerais
a tout jamais....

Cendres du Phénix

Féminin Nombre de messages : 171
Age : 22
Date d'inscription : 19/11/2009

Personnage
Rang: Guerrier
Relations:

MessageSujet: Re: Les nouvelles vies... [Cendres du Phénix]   Dim 23 Mai - 12:34



    • "D'accord, mais si je te ralentis trop, dis moi-le ! Je ne veux pas nous menner à notre perte."


    Elle monta rapidement sur son dos, avec pourtant grâce et légèreté. Même si Plume Glacée était une chatte fine et légère, il sentit bien son poids lorsque qu'elle se fut bien accroché, plantant ses griffes dans son flanc.
    Cendres du Phénix douta de son plan, à présent qu'elle était cramponné à lui. Bien que le rouquin est un des guerrier les plus rapide du clan du Vent,déjà réputé pour cette qualité, la lourdeur de Plume Glacée le ralentirait énormément. Mais il était impossible de faire marche arrière à présent ; c'était leur dernier espoir. Ca passe ou ça casse.
    Dès qu'il fut sûr que Plume était bien accroché, il se mit à courir; Il n'y avait pas une minute à perdre. C'est ainsi que Renaissance, Plume Glacée sur le dos, tenta de fuir le Blaireau qui a tué Feu Etoile de Déchéance en courant.

    Courir. Son seul objectif à présent était d'atteindre l'entrée de la grotte, trou noir dans la pierre brut. Evitant les pièges de la rocaille, Il courrait à une vitesse folle, jusqu'à ne plus toucher le sol; Seul son coeur tambourinant dans sa poitrine était entendu par ses tympans. La peur, disait on, donnait des ailes. Cela ce vérifiait à présent. Renaissance Volait.

    Le blaireau, quant à lui, n'allait pas laisser son déjeuner s'enfuir sans aucune autre forme de procès. Lourdement, mais avec une rapidité impressionnante, il abattit son poing là où Renaissance se tenait une seconde plus tôt. Il fut vite énervé de ne pas avoir le Roux, et commença alors à courir derrière lui pour le rattraper. Malgré sa
    pesanteur, il arriva bien vite au niveau de Renaissance. Bien trop vite. Le guerrier accéléra le mouvement, mais malgré ses efforts, le mastodonte était arrivé à sa hauteur. Pourtant, à quelque seconde près, ils rentraient dans la grotte. Renaissance, avec l'énergie du désespoir, fit alors quelque chose qu'il n'était pas près de refaire; il s'aplatit sur le sol. Grâce à la vitesse qu'il avait atteint, son corps et celui de Plume glacée, qui suivait le mouvement, glissèrent avec une rapidité fulgurante sur la dur et peu confortable roche, avant de passer in extremis entre les parois de l'entrée. Ils firent plusieurs roulades avant de s'écrouler tout deux sur le sol froid, essoufflé, Renaissance par sa course, Plume Glacée par son accrochage.
    Le blaireau continua à courir, sans se soucier de la taille de la porte. Grave erreur, car quelque seconde plus tard, il était coincé entre la pierre. Sa tête seule avait réussi à passer dans l'encadrement. Son regard brûlait de rage, sa mâchoire claquait dans le vide. Mais il était hors d'état de nuire.

    - Tout vas bien ? Tu as l'air de saigner... Demanda Renaissance à Plume Glacée, la voix entrecoupé par sa respiration bruyante.

    Elle lui répondit par un signe de tête, trop choqué pour pouvoir parler. Malgré sa réponse par l'affirmative, une entaille lui barrait le museau, et le sang coulait de la plaie. Rien de grave, mais le rouquin préféra lécher la blessure avant qu'elle ne s'infecte. Il le lui dit et lécha consciencieusement la blessure de la future chef. Un courant électrique parcourra le corps du rouquin quand sa langue toucha son museau. En plus d'être poussiéreux, endolori, fatigué, et même blessé, le voici électrocuté. Le goût du sang emplit sa bouche, un sang sucrée et doux à ses lèvres.

      - Et... Et toi ? Ton oreille...

      - Tout va bien, ne t'inquiète pas.


    En vérité, son entaille à l'oreille le faisait souffrir, mais... c'était pas important.
      -Allons y.


    Elle se leva et parti vers la pierre de lune, pour s'éloigner le plus possible de l'entrée et du blaireau. Il la suivit, trottant derrière elle tel une ombre. Ils disparurent alors dans le noir...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nouvelles vies... [Cendres du Phénix]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nouvelles vies... [Cendres du Phénix]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des nouvelles de Fuveau !
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !
» Les voies de la damnation - les cendres de Middenheim
» Les nouvelles de Paris
» . Poussière de Cendres .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans vie de cat :: Hors-jeu :: Corbeille :: Anciens RPs :: Terres neutres :: La Grotte de la Pierre de Lune-
Sauter vers: